AirShow # La Ferté-Alais "Le Temps des Hélices" 2010

La Ferté-Alais | 22 MAY 2010


The La Ferté-Alais Air Show is an annual meeting of aviation enthusiasts in La Ferté-Alais, France. 
It takes place during Pentecost at the Cerny airfield, which is owned and operated by the "Amicale Jean-Baptiste Salis" (AJ-BS). 
The airfield is also the site of a museum which sports an impressive number of pre-World War I up to present aircraft. The B-17 Flying Fortress The Pink Lady used in the motion picture Memphis Belle is a permanent project of the AJ-BS group. 
During the show, dozens of vintage aircraft are assembled from  Europe and the US for display and flight demonstrations. The French air  force usually demonstrates some new air capacity (paratroops, etc.) 

Review our album below

Link view : https://flic.kr/s/aHsmVfwdPv


Le Temps des Hélices
Une Bataille et un Centenaire

En 2010, l’Amicale Jean-Baptiste Salis, organisatrice du meeting aérien de l’aérodrome de Cerny La Ferté Alais,  propose de commémorer deux événements majeurs de l’histoire de  l’aviation : le centenaire de l’Aéronautique Navale Française, le  soixante-dixième anniversaire de la Bataille d’Angleterre…
Le public pourra approcher de près les machines extraordinaires sur  l’aérodrome de Cerny-La Ferté Alais au travers d’une grande exposition  statique. Des animations au sol, des tableaux à thèmes sont prévus tout  au long de la journée afin de permettre à chacun de parcourir l’histoire  de l’aéronautique.
Le parking avion sera ouvert au public, jusqu’à 12h30, et fera la joie des photographes et des passionnés de  belles machines.
Dans l’après midi, le spectacle aérien, commenté par Bernard  Chabbert, entrainera petits et grands à la découverte des héros de la  Bataille d’Angleterre, dont le seul Hurricane ayant participé aux  combats (R4118 / UP-W), encore état de vol au monde, et de  l’extraordinaire puissance de l’Aéronautique Navale Française… avec un  véritable groupe embarqué sur porte-avion, composé de deux Rafale M, de  Super Etendard et d’un Hawkeye de surveillance radar !
Et, comme chaque année, côtoyant les  légendes volantes, parfois centenaires, faites de « bois et toile »  (Blériot XI, Morane H…), les « Warbirds » seront largement représentés :  Hawker Hurricane, North American P-51D Mustang « Nooky Booky IV »,  Curtiss P-40N « Little Jeanne », B-25J Mitchell « Russell’s Raiders »,  Junkers Ju-52, Polikarpov I-16, Douglas Skyraider, Spitfire Vb, Spitfire  PR.XIX, Focke Wulf FW-190, Yak 3, Yak 11 et bien sûr « quelques » North  American T-6…

L'amicale Jean-Baptiste Salis (AJBS) est une association loi de 1901 française domiciliée à Cerny, sur l'aérodrome de La Ferté-Alais, dans l'Essonne. L'association a notamment pour but de promouvoir la connaissance du patrimoine aéronautique français et étranger.

L'amicale fut fondée par Jean-Baptiste Salis qui déposa en 1933 les statuts de l'association « Les Casques de cuir », qui souhaite « propager le goût et le sens de l'aviation parmi les foules, et plus précisément parmi les jeunes »1.

L'aérodrome de La Ferté-Alais est, lui, officiellement créé le 14 juin 1946, au lieu-dit « plateau de l'Ardenet », dans le canton de La Ferté-Alais (Seine-et-Oise). En 1947, l'aérodrome est classé aérodrome privé agréé avec restriction.

En 1965 est créé le « club de La Ferté-Alais » (association non déclarée), qui a pour but « de perpétuer l'esprit des temps héroïques de l'aviation française en recueillant le plus grand nombre possible d'anecdotes vécues en vue d'écrire la petite histoire ». Le 15 mars, est créée l'« Escadrille du souvenir », une association déclarée).

Le 21 juin 1970 est organisée la première manifestation sur le plateau sous le nom de « fête aéro-folklorique », organisée par le club et « Escadrille du souvenir ». Présidée par Alain Poher, le programme mêle folklore et variétés, présentés par Jean Nohain, à quelques démonstrations aéronautiques. Les journaux de l'époque recensent 5 000 spectateurs. Le club et « Escadrille du souvenir » sont déclarés au JO du 24 octobre 1970. Cette association est la continuité du club de La Ferté-Alais fondé en 1965. En effet, dans leur rapport moral de la deuxième assemblée générale du club, le 27 octobre 1968, ses membres avaient exprimé le souhait de voir leur « petit club prendre des ailes et devenir un musée volant ». Dans un premier temps, l'association présente sous sa bannière les avions mis à sa disposition par Jean Salis, fils de Jean-Baptiste Salis, (le Blériot de J.B. Salis et un Caudron G.3) ; le Breguet deux-ponts de Gaston Decoop en exposition statique sur l'aérodrome. Elle fait parallèlement des demandes de cession de matériel au ministère de la Défense et signera par la suite, en 1977, une convention avec le musée de l'Air, pour que lui soit confié du matériel afin de le restaurer, de l'entretenir et de le faire voler.

En 1972, un certain nombre d'usagers de l'aérodrome créent une nouvelle association, l'« Amicale aéronautique de Cerny-La Ferté-Alais » (JO du 12 juillet 1972). Celle-ci a pour but de :

  • préserver et entretenir l'aérodrome de Cerny - La Ferté Alais ;

  • établir entre tous les pilotes utilisant l'aérodrome un centre de relations amicales ;

  • faciliter et vulgariser la pratique de l'aviation, tant par les moyens d'État, que par les moyens privés.

En 1973, Salis Aviation (société créée pour les besoins du film), dont l'activité s'est poursuivie avec Jean Salis, participe au tournage des Faucheurs de marguerites. La direction générale de l'Aviation civile crée alors une réglementation spéciale pour faire voler les anciens avions1. C'est la première série d'une grande épopée qui donnera une large place à l'aviation et qui permettra ainsi la construction de plusieurs répliques d'avions anciens, tout en nécessitant et en obtenant la participation d'appareils du musée de l'Air. Le club et « Escadrille du souvenir » se fondent dans le « Club de l'Escadrille du souvenir » (JO du 27 avril 1973).

En 1974 à lieu la modification des statuts de l'Amicale aéronautique de Cerny - La Ferté Alais, qui s'oriente à son tour vers les avions anciens, par l'adjonction d'un nouveau but : « préserver et maintenir en état de vol des avions de collection ». Les 25 et 26 mai 1974, l'Amicale aéronautique de Cerny - La Ferté Alais et l'Escadrille du souvenir organisent conjointement le premier rassemblement d'avions anciens.

En 1975, l'Amicale aéronautique de Cerny - La Ferté Alais devient l'Amicale Jean-Baptiste Salis (AJBS)3. Depuis cette date, l'AJBS organise chaque année un meeting aérien lors du week-end de la Pentecôte. Toute l'année, elle propose aussi des baptêmes de l'air ou des démonstrations pour de grandes entreprises1.

La Société Salis a participé au tournage de plus de 200 films, notamment Le Jour le plus long (1962), Le Mur de l'Atlantique (1970) ou encore OSS 117 : Le Caire, nid d'espions (2009). L'aérodrome sert par ailleurs de lieu de tournage.

Le musée présente 70 avions, restaurés ou reconstruits pour une trentaine (dont un Boeing B-17, un Fokker D.VII ou encore un Bristol F.2B Fighter). Certains ont été trouvés dans des hangars ou des granges dans des états divers, d'autres ayant été échangés avec des musées. Les appareils sont présentés dans cinq halls, suivant un ordre chronologique : « Les pionniers de la Grande Guerre », « La collection Morane-Saulnier », « L'aviation sportive et de loisir », « Le mémorial de la Seconde Guerre mondiale » et « Les débuts du voyage aérien ». Des tableaux et des fresques sur le sujet sont aussi exposés.

20 vues0 commentaire
  • Keep Connect

  • Works Reference

  • contact us

AWP © Copyright

- Follow us on :

© 2009-2021 all right reserved by Stéphane CHRISTELER & Hervé MICHONNEAU